Communiqué de presse
14 avril 2020

Hôtellerie, restauration, tourisme et évènementiel à l’arrêt : 
les 1800 brasseurs indépendants sont au bord du précipice

Notre syndicat professionnel, seul syndicat à représenter exclusivement les 1800 brasseurs indépendants français, lance un cri d’alarme aux autorités.

Depuis le 16 mars 2020 et pour une période qui ira bien au-delà du 11 mai, les brasseurs indépendants et artisans subissent :

– l’interdiction des manifestations festives (concerts, salons, festivals)
– la fermeture des caveaux de dégustation et interdiction des visites au sein de leurs brasseries
– la fermeture administrative des cafés et restaurants
– l’interdiction de vendre sur les marchés
– la fermeture de nombreux clients cavistes et des boutiques de terroir
– les ventes extrêmement réduites en grandes et moyennes surfaces

C’est donc entre 80 et 100 % du chiffre d’affaires de nos brasseries qui a disparu depuis le début du confinement.

Bruno Lemaire a indiqué ce jour : « L’hôtellerie, la restauration, le tourisme, l’évènementiel vont être pour moi une priorité. Nous travaillerons à un plan spécifique avec Jean-Baptiste Lemoyne. Le report de charges pourra se transformer en annulation si ces secteurs ne retrouvent pas rapidement du chiffre d’affaires.»

En conséquence et eu égard à l’énorme impact que nous subissons, nous demandons au gouvernement que les brasseries indépendantes produisant moins de 200 000 HL soient intégrées d’urgence au plan spécifique en préparation.

Jean-François Drouin
Président du SNBI
jf.drouin@brasseurs-independants.fr – tél : 06.80.68.27.12

 

Le Syndicat National de Brasseurs Indépendants a pour mission de fédérer, représenter, aider et défendre l’ensemble des brasseries artisanales et indépendantes françaises. Le SNBi est la seule organisation professionnelle qui représente exclusivement les brasseries artisanales et indépendantes.
Créé en juin 2016, il compte, à ce jour, plus de 500 adhérents.